Football masculin
Commission de discipline

Les premiers épinglés connus

La Commission de discipline de la Fédération Togolaise de Football (FTF), vient de rendre publique une décision à l’issue de sa réunion du 19 octobre 2016. Quatre club et un joueur sont concernés par le verdict rendu par le président Me N’Djelle Abby et les siens.

Le premier cas sur lequel la commission a planché concerne le match Tigre Noir de Cinkanssé et Doumbé de Mango. Une rencontre disputée le 02 octobre et qui s’est soldée par la victoire des locaux (2-1). La Commission de discipline a eu à se pencher sur «  les arrêts répétés du jeu consécutif aux entrées des supporters non identifiés sur la pelouse ; les menaces et attaques des officiels ainsi que l’expulsion du joueur Omorou Anzoumana de Doumbé ».

Le joueur de Doumbé convaincu d’avoir asséné un coup de coude volontaire à un
joueur adverse en dehors de toute action de dispute du ballon, écope de deux
matches de suspension ferme, en plus du match automatique. Le club de Doumbé FC pour sa part, s’en sort avec une mise en garde, pour cause d’envahissement de la pelouse par des supporters.

Le second cas concerne l’envahissement de la pelouse à la 81ème minute par des supporters, des jets de pierres ainsi que les attaques sur les officiels du match Anges de Notsé contre Gbikinti, de la 4ème journée du championnat de première division de football.

Après étude des pièces versées au dossier, la Commission de discipline considérant que le match joué le 28 septembre au Stade municipal de Notsé, s’est déroulé dans un climat particulier de tension et de violence, a décidé d’infliger une « mise en garde au club d’Anges F.C ».

Quant au match entre Ifodjé d’Atakpamé et Asfosa de Lomé disputé le 03 octobre dans le cadre de la 2ème journée du championnat de deuxième journée, il a été marqué par des violences et des agressions sur la personne des arbitres de la part des supporters.

Après étude des pièces versées du dossier, la Commission a décidé d’infliger « une mise en garde du club Ifodjè FC ». L’entraîneur Issaou FOFANA du club loc al qui s’est rendu coupable d’incitation ayant entraîné des réactions violentes de la part du public, écope d’un blâme.

Le derniers cas concerne le match Foadan contre Koroki de Tchamba de la 4ème journée du championnat de D1, disputée le 28 septembre 2016. Mise en cause devant la Commission de discipline à l’occasion de cette rencontre, le « climat d’intimidation et de violence de la part de certains supporters ». Une situation qui a valu une mise en garde au club de Foadan de Dapaong