Eperviers Espoirs

2ème journée Tournoi de l’UEMOA

Fin de course pour les Eperviers

Togo 0 – Côte d’Ivoire 1

mardi 29 novembre 2016, par Augustin Amega


Pour la 2ème sortie dans le groupe A, les Éperviers locaux défaits lors de leur première sortie par le Mali avait rendez-vous avec la Côte d’Ivoire tenue en échec par le Niger lors de la 1ère journée. A l’arrivée, le Togo dominateur sur toute la partie concède une seconde défaite dans les derniers instants du match. 1-0 score final.

C’est avec un engagement sans commune mesure que les deux formations ont démarré cette confrontation tant attendue par les communautés des deux pays. Très tôt, les Éperviers affichent leurs intentions et soumettent les Éléphants à une pression constante. Gazozo Kokou, Atchou Franco, Mensah Victor et autre Boro Richard aux 4ème ; 7ème et 9ème sur des combinaisons bien enchaînées ont à chaque fois buté sur le goal Dante El Hadje en état de grâce. Passé le premier quart d’heure, les Ivoiriens reviennent dans le jeu sans pour autant inquiéter une équipe togolaise très en verve.

Les Éperviers vont revenir aux 23 ème et 26 ème minutes mais par deux fois, Mensah Victor et Gazozo Kokou sur les centres de Kouloum Maklibè ne sont pas arrivés à battre le portier Ivoirien. A la 42ème minute sur une nième combinaison du réseau offensif togolais mené par Gazozo Kokou, le capitaine des Éperviers Kouloum Maklibè sert sur un plateau d’or Mensah Victor, ce dernier rate son duel face au portier Ivoirien. C’est sur cette dernière action que l’arbitre Ouatarra Jean renvoie les deux équipes aux vestiaires.

A la reprise, les Éperviers, continuent sur la même lancée et privent les Éléphants du ballon. La domination est monstre, les différents remplacements de joueurs opérés par le staff technique des Éléphants n’arrivent pas a contenir l’élan des Togolais. Kouloum Maklibè multiplie les percées sur son flanc gauche mais par plusieurs fois, l’attaque togolaise se signale par sa maladresse devant les buts. A la 67ème minute de jeu c’est au tour de Boro Richard de buter sur le goal des Éléphants. La reprise du joueur togolais rate le cadre.

Mais à force de pousser sans concrétiser les actions de but, les Éperviers laissent des brèches derrière, ce qui sera fatal à la sélection togolaise dans le temps additionnel. Sur une passe ratée de Léonel Adjagbé dans le camp ivoirien, la contre attaque des Éléphants prend de court la défense togolaise et offre un caviar à Abdul Razack Cissé qui crucifie l’équipe togolaise à la 92ème minute.
Les poulains de Sébastien Migné concèdent leur seconde défaite de la compétition et sont hors course pour l’obtention du seul billet qualificatif pour la finale.

Fiche technique
Togo :
Adoyi Essofa, Boro Richard, Aholou Roger(85’ Boukari Gafarou), Ouro-Sama Hakim, Mensah Victor(48’ Adjagbé Léon), Atchou Franco(83’ Guéli Koffi), Kouloum Maklibè, Nukafu Victor, Nouwoklo Kossivi, Zakari Morou, Gazozo Kokou(70’ Akomatsri Komlan)

Côte d’Ivoire
Dante El Hadje, Kouyate Aboubacar, Traoré Ahmed (82’ Abdul Razack Cissé), Touré Ismael, Tieu Tobokoué, Anoumou Franck(47’ Soumahoro Mohamed), Koné Ibrahim, Zai Trazié(54’ Diane Alpha), Sylla Cheick, Avo Leibe(63’ Ande Koffi Habib), Diaby Souleymane

Avertissements  : 31’ Sylla Cheick(CI), 41’ Traoré Ahmed(CI), 74’ Atchou Franco (TOG), 87’ Boukari Gafarou(TOG)

But : Abdul RAZACK Cissé 92’(CI)


Rechercher sur ce site

  • Championnat National de D1
  • Contraint à un nul vierge (0-0) à l’issue de son opposition face au Dynamique Togolais, l’AS Togo-Port conserve deux points d’avance sur son adversaire du jour. L’entraineur des portuaires avaient prévenu qu’ils garderaient « la tête du classement pour longtemps ». Face au DYTO qui revient en force, le leader du moment a tenu son pari, au point de Gbikinti resté en embuscade n’a pas fait mieux que de concéder un nul contre Foadan.
    A Sokodé, Unisport de la localité a renforcé sa réputation de club intraitable a domicile. Le malheureux du jour n’est autre que Koroki de Tchamba, battu (4-1). Déjà le vendredi 21 octobre en match décalé, Kotoko de Lavié et Sémassi de Sokodé ont donné le ton aux scores de parité (2-2). Un petit regain d’orgueil de la part des protégés du président Komitsè Casimir, qui ont déjoué les plans de l’ancien international Olufadé Adékanmi, qui était sur une lancée de deux matches, deux victoires à la tête des « Guerriers de Tchaoudjo ».
    Le samedi 22 octobre, l’Association Sportive de la Kozah (ASKO) a pris le dessus sur les Anges de Notsé (1-0). Les « Kondona » en profitent pour prendre la 6ème place au classement avec 11 points, devant Sémassi 10 points. Grace à un point grappillé à Womé face à Maranatha (1-1), Agaza Omnisport de Lomé se classe 9ème derrière Gomido (10 points) qui a concédé le nul à domicile face à l’AS OTR (11ème avec 8 points).
    Classement provisoire à l’issue de la 7ème journée
    1er AS Togo-Port 14 points + 5
    2ème Dyto 12 points +4
    3ème Gbikinti 12 points +2
    4ème Unisport 11 points + 4
    5ème Koroki 11 points +1
    6ème Asko 11 points +0
    7ème Sèmassi 10 points +1
    8ème Gomido 10 points +1
    9ème Agaza 09 points +0
    10ème Maranatha 09 points +0
    11ème AS OTR 08 points + 0
    12ème Foadan 08 points +0
    13ème Anges 02 points -7

  • Calendrier | Résultats
Copyright © FTF - Credit