Afrique

7ème édition Tournoi de l’Uemoa :

Et de trois pour les Lions !

lundi 5 décembre 2016, par Augustin Amega


Démarrée le 26 novembre dernier à Lomé la 7ème édition du Tournoi de l’Intégration de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine a connu son apothéose le 3 décembre avec la grande finale qui opposait les Lions de la Teranga aux Aigles du Mali. A l’arrivée, ce sont les hommes de Joseph Koto qui s’adjugent le trophée en épinglant le Mali (1-0)

Le public sportif composé des différentes communautés qui se sont donné rendez-vous au stade de Kégué en a eu pour son compte. Les spectateurs ont été royalement servis par les 22 acteurs qui les ont gratifiés d’un spectacle de bonne facture. Cette finale a donc tenu en haleine tous avec un début de match assez réussi de la part des deux formations qui ont passé un temps à s’observer.
Les Aigles plus entreprenants seront les premiers à mettre à contribution leur secteur offensif pour créer le danger dans le camp adverse. Aboubacar Samassékou et Djénépo Moussa sont à la manette de ces combinaisons qui donnent du fil à retordre à la sélection sénégalaise. Par deux fois aux 23ème et 27ème minutes, les Maliens passent à côté de l’égalisation.

Ces ratées font les affaires des Lions qui procèdent par des contres. D’un camp à l’autre, on assiste à de belles phases de jeu qui suscitent les applaudissement du public. Les deux formations se tiennent en respect jusqu’au dernier quart d’heure où les Maliens baissent de régime laissant le capitaine Ba Moussa et sa bande diriger les débats. Ces derniers dans leurs velléités offensives obtiennent un coup franc bien placé à la lisière de la surface de réparation des Aigles. Tout le public retint son souffle parce que sur la balle se positionnait Ibrahima Niane, réputé dans ces genres d’exercice. Il avait déjà en match de poule crucifié ainsi les Etalons du Burkina Faso en toute fin de match. Heureusement pour les Aigles sa balle rate le cadre des buts gardés par le portier et capitaine de son équipe Djigui Diarra.

Après, ce fut le tour du renard des surfaces Badja Aliou de s’illustrer dans la défense malienne mais sans réussite. Les deux formations se sépareront pour le compte de la première période sur ce score nul et vierge (0-0).

A la reprise, les deux équipes restent dans le même schéma et multiplient les belles phases de jeu au grand bonheur du public qui s’en régale. Ibrahima Niane, Badjé Aliou, Krepin Diatta dans le camp sénégalais, Moussa Djénépo, Sekou Diarra et autre Sekou Koita qui finira pas céder sa place à la 57ème minute à Moussa Coulibaly,entretiennent la flamme de l’espoir dans ce duel entre deux formations pour lesquelles le sacre revêt un caractère important. Il faut attendre durant cette seconde période la 67ème minute de jeu pour assister à la véritable action de but que vendange lamentablement Koné Ibrahima.

Les deux techniciens dans ce temps fort du match profitent pour opérer des changements de pions dans le souci de donner plus de fraîcheur aux équipes. Ces différents changements de joueurs donnent plus d’engagement à la partie très animée. Les Maliens pressent les Lions qui se retranchent dans leur camp attendant d’utiliser leurs armes fatales que sont les contres. Cette stratégie va payer à la 79ème minute contre le cours du jeu à Badjé Aliou qui ouvre le score.

Ce but galvanise la troupe de Joseph Koto qui reprend confiance pendant que les poulains de Djibril Dramé tentent de revenir dans la partie. Ces efforts ont failli payer à la 89ème minute après le joli travail de Mohammed Sangaré qui trouve sur un centre en retrait Koné Ibrahima. Ce dernier, loupe son coup de tête alors que le portier Lamine Sarr était déjà battu. Ce fut la dernière action de but des Maliens mais pas celui de cette finale puisque dans le temps additionnel, Ibrahima Niane pour le Sénégal avait l’opportunité de corser l’addition. Il appréciera mal la trajectoire de la dernière passe à lui adressée par Jean Jacques Idrissa au grand soulagement des Maliens qui n’auront pas le temps de relancer le jeu avant que l’arbitre Ivoirien Miessan Alou ne mette fin aux hostilités.

Le Sénégal signe ainsi son troisième sacre dans la compétition après 2009 et 2011. Son joueur Badre Aliou est sacré meilleur buteur de la compétition, alors que le Togo est consacré équipe Fair Play.


Rechercher sur ce site

  • Championnat National de D1
  • Contraint à un nul vierge (0-0) à l’issue de son opposition face au Dynamique Togolais, l’AS Togo-Port conserve deux points d’avance sur son adversaire du jour. L’entraineur des portuaires avaient prévenu qu’ils garderaient « la tête du classement pour longtemps ». Face au DYTO qui revient en force, le leader du moment a tenu son pari, au point de Gbikinti resté en embuscade n’a pas fait mieux que de concéder un nul contre Foadan.
    A Sokodé, Unisport de la localité a renforcé sa réputation de club intraitable a domicile. Le malheureux du jour n’est autre que Koroki de Tchamba, battu (4-1). Déjà le vendredi 21 octobre en match décalé, Kotoko de Lavié et Sémassi de Sokodé ont donné le ton aux scores de parité (2-2). Un petit regain d’orgueil de la part des protégés du président Komitsè Casimir, qui ont déjoué les plans de l’ancien international Olufadé Adékanmi, qui était sur une lancée de deux matches, deux victoires à la tête des « Guerriers de Tchaoudjo ».
    Le samedi 22 octobre, l’Association Sportive de la Kozah (ASKO) a pris le dessus sur les Anges de Notsé (1-0). Les « Kondona » en profitent pour prendre la 6ème place au classement avec 11 points, devant Sémassi 10 points. Grace à un point grappillé à Womé face à Maranatha (1-1), Agaza Omnisport de Lomé se classe 9ème derrière Gomido (10 points) qui a concédé le nul à domicile face à l’AS OTR (11ème avec 8 points).
    Classement provisoire à l’issue de la 7ème journée
    1er AS Togo-Port 14 points + 5
    2ème Dyto 12 points +4
    3ème Gbikinti 12 points +2
    4ème Unisport 11 points + 4
    5ème Koroki 11 points +1
    6ème Asko 11 points +0
    7ème Sèmassi 10 points +1
    8ème Gomido 10 points +1
    9ème Agaza 09 points +0
    10ème Maranatha 09 points +0
    11ème AS OTR 08 points + 0
    12ème Foadan 08 points +0
    13ème Anges 02 points -7

  • Calendrier | Résultats
Copyright © FTF - Credit