Eperviers Juniors

Match amical Bénin vs Togo

Les Eperviers tiennent en échec les Ecureuils

lundi 1er octobre 2012, par Herve Gagnon


Les juniors du Togo ont tenu en échec 0-0, leurs homologues du Bénin, les Écureuils, en match international amical disputé, dimanche, au stade René Pleven de Cotonou.

Toujours à la recherche d’une victoire depuis leur premier regroupement en août, les Éperviers attendront encore pour se l’offrir. Face aux Écureuils bien aguerris et qui veulent se rassurer avant de se rendre à Dakar en conquérants dans le cadre des matches retour des éliminatoires de la CAN U20, la tâche n’a pas été facile pour capitaine Sorafina Nafiou et ses coéquipiers poussés dans leur retranchement par des Béninois qui veulent tuer le match dès l’’entame.

Mais si la défense togolaise pliait comme le roseau de la fable de La Fontaine et que le couloir droit s’était transformé en un passoire, il y avait toujours le goal Adam Ismaël pour sauver les siens d’une ouverture de score.

Le coach Ulrich Alohoutade, lui, et ses poulains peuvent se mordre les doigts. Car si les flancs fonctionnaient bien, ce sont les attaquants qui manquaient de réalisme. Et les divers changements effectués, même au-delà de ce qui a été convenu n’ont pas servi à grand-chose, sinon, ils ont plutôt démobilisés un collectif qui tournait bon an mal an.

Les Béninois ont encore quelques jours pour peaufiner leur jeu avant d’aller défier les Lionceaux du Sénégal dans leur tanière à Dakar. Mais Ulrich Alohoutade sait que pour gagner à l’extérieur, il faut travailler la psychologie de ses joueurs et l’attaque trop frileuse par moment.


Rechercher sur ce site

  • Championnat National de D1
  • Contraint à un nul vierge (0-0) à l’issue de son opposition face au Dynamique Togolais, l’AS Togo-Port conserve deux points d’avance sur son adversaire du jour. L’entraineur des portuaires avaient prévenu qu’ils garderaient « la tête du classement pour longtemps ». Face au DYTO qui revient en force, le leader du moment a tenu son pari, au point de Gbikinti resté en embuscade n’a pas fait mieux que de concéder un nul contre Foadan.
    A Sokodé, Unisport de la localité a renforcé sa réputation de club intraitable a domicile. Le malheureux du jour n’est autre que Koroki de Tchamba, battu (4-1). Déjà le vendredi 21 octobre en match décalé, Kotoko de Lavié et Sémassi de Sokodé ont donné le ton aux scores de parité (2-2). Un petit regain d’orgueil de la part des protégés du président Komitsè Casimir, qui ont déjoué les plans de l’ancien international Olufadé Adékanmi, qui était sur une lancée de deux matches, deux victoires à la tête des « Guerriers de Tchaoudjo ».
    Le samedi 22 octobre, l’Association Sportive de la Kozah (ASKO) a pris le dessus sur les Anges de Notsé (1-0). Les « Kondona » en profitent pour prendre la 6ème place au classement avec 11 points, devant Sémassi 10 points. Grace à un point grappillé à Womé face à Maranatha (1-1), Agaza Omnisport de Lomé se classe 9ème derrière Gomido (10 points) qui a concédé le nul à domicile face à l’AS OTR (11ème avec 8 points).
    Classement provisoire à l’issue de la 7ème journée
    1er AS Togo-Port 14 points + 5
    2ème Dyto 12 points +4
    3ème Gbikinti 12 points +2
    4ème Unisport 11 points + 4
    5ème Koroki 11 points +1
    6ème Asko 11 points +0
    7ème Sèmassi 10 points +1
    8ème Gomido 10 points +1
    9ème Agaza 09 points +0
    10ème Maranatha 09 points +0
    11ème AS OTR 08 points + 0
    12ème Foadan 08 points +0
    13ème Anges 02 points -7

  • Calendrier | Résultats
Copyright © FTF - Credit